Le prêt taux zéro 2012 n’aura pas été épargné par les mesures d’austérité, il sera toujours accessible aux primo-accédant mais ceux-ci devront acquérir de l’immobilier neuf.

Explications et décryptages.

La notion d’immobilier neuf

  • Un bien bâti et revendu moins de 5 ans après sans avoir eu de propriétaire est considéré comme « neuf ».
  • Au contraire, un logement acheté à son propriétaire moins de 5 ans après sa construction est dit « ancien ».
  • Tandis qu’un bien immobilier acheté non-encore construit est considéré comme « neuf ».

En 2012, le prêt taux zéro ne sera disponible que pour le neuf

  • À partir du 1er janvier 2012, on ne pourra plus acheter de biens immobiliers anciens en s’appuyant sur un PTZ+.
  • Cet avantage sera réservé aux constructions et aux immeubles bâtis considérés comme neufs.

Les plafonds de revenus éligibles au prêt taux zéro 2012

  • Les particuliers désirant bénéficier du PTZ + devront se situer dans une tranche de revenus imposables nets entre 16 500 € et 49 500 €.

Ce qui ne change pas

  • Il est réservé aux primo-accédants, c’est-à-dire aux personnes n’ayant pas été propriétaires de leur résidence principale au cours de deux dernières années.
  • Il doit servir uniquement à l’achat d’une résidence principale.

Montant du prêt taux zéro et durée de remboursement

Rien ne change non-plus de ce côté-ci, le barème étant toujours fixé en fonction :

  • De la zone géographique dans laquelle se situe le bien immobilier.
  • Des ressources du foyer fiscal par rapport au nombre de personnes qui le compose.

Montant maximal du PTZ+ 2012

Comme les années auparavant, le pret taux zero plus ne pourra pas dépasser :

  • 20% du coût du projet (prix d’achat, frais de notaires, garantie et commission d’agence inclus).
  • 50% de la ligne de crédit principale.

Conclusion

  • Il est clair que le prêt taux zéro sera peu utilisé en 2012, alors qu’il assistait environ 80% des crédits immobiliers en 2011.
  • A moins bien sûr que l’offre de programmes d'immobilier neuf ne rejoigne la demande de résidences principales.