Malgré la baisse des avantages fiscaux décidée fin 2011, l’investissement Scellier en immobilier locatif vous offre toujours la possibilité de réduire votre impôt sur le revenu.

L’investissement Scellier 2012

  • Les particuliers achetant un logement pour le louer à tarif plafonné bénéficient d’une défiscalisation correspondant à 13% du prix d’achat de l’habitation repartit sur 9 ans.

Exemple de défiscalisation Scellier 2012

  • Mr et Mme Dupont achètent un appartement d’une valeur de 90 000 € pour le louer à loyer plafonné, dans une zone géographique bien définie.
  • Ils pourront donc déduire 13 % de 90 000 € sur 9 ans de leur impôt sur le revenu, soit 1 300 € par an (13 % x 90 000 € / 9 = 1 300 €).
  • Cela veut dire que si, du fait de leurs salaires nets, ils sont censés payer 3 000 € d’impôts, ils n’en paieront alors que 1 700 € (3 000 € - 1 300 € = 1 700 €).

Prendre les revenus locatifs en compte

  • Admettons qu’ils louent leur appartement 400 € brut par mois, soit 4 800 € par an.
  • Sur cette somme, ils bénéficient d’une defiscalisation automatique de 30%, s’ils ont choisit le régime d’imposition forfaitaire.
  • De fait, la base d’imposition de leurs revenus fonciers sera 4 800 € - 30 % soit 3 360 €.

Prendre en compte les intérêts du prêt

  • La plupart du temps, il est nécessaire de souscrire un crédit immobilier afin d’effectuer un investissement locatif.
  • Cet emprunt donne lieu à des mensualités, qui sont en partie compensées par les loyers perçus.

Conséquence de l’investissement Scellier

  • Acheter un bien immobilier pour le louer tout en bénéficiant de la défiscalisation Scellier permet effectivement de faire baisser son impot sur le revenu.
  • Cependant il convient de trouver le juste équilibre entre les économies ainsi réalisées et la somme nécessaire à rajouter afin de payer les mensualités.