Certains de nos internautes peuvent ne pas se sentir concernés par tous les conseils de placement que nous offrons sur ce site pour une bonne et simple raison: ils ne disposent pas de suffisamment de capital pour investir. Cet article s’adresse à tous ceux qui se trouvent dans cette situation et leur apporte une réponse qui tient en deux mots : crédit immobilier.

Exemple de placement grâce à un crédit immobilier

Vous achetez un appartement d’une valeur de 75 000 € via à un prêt de 80 000 € (frais inclus) sur 10 ans au taux de 3.4% et 0.36% d’assurance, ce qui vous donne des mensualités de 811.34 €. Soyons prudents et tablons sur un loyer brut de 5% par rapport à votre investissement (alors que 7% est envisageable) soit 4000 € par an, ce qui une fois déduits les 20% de charges vous laissera 3 200 € par an.

Conclusion : avec des mensualités de crédit immobilier de 9 736.80 € par an (811.34 € x 12) et des rentrées nets de 3 200 € de loyer, vous devrez débourser 6 536.8 € par an, soit 545 € par mois.

Simulation sur 10 ans

A la fin du prêt, en admettant prudemment que l’appartement ait pris 2% de valeur par an, il en vaudra donc non plus 75 000 € mais 91 590 €. Vous aurez donc investit 97 368 € (9 736.80 € par an x 10) et à ce stade il vous manquera encore 5 200 € pour rentrer dans vos frais, ce qui sera chose faite au bout d’un an et demi, car vous percevrez alors 3 200 € de loyer net.

Conclusion

Vous aurez effectué un placement à l’aide d’un crédit immobilier, sans aucun apport, pour lequel vous aurez dû débourser 545 € par mois pendant 10 ans, et qui vous rapportera une rente pérenne de 267 € par mois (3200 € / 12) au bout de 11 an et demi.

Les banques face à ce genre de placement

Certes, nous sommes à une époque ou les banques sont très frileuses en matière de credit immobilier, cependant, il est toujours possible d’investir dans la pierre sans apport si votre taux d’endettement est en dessous de 33%, et si vous répondez à certains critères de stabilité professionnelle.