La réussite d’une opération immobilière dépend du taux d’emprunt que l’on peut obtenir, certes, mais ce facteur dépend lui de la nature du bien convoité.

Taux d’emprunt pour une résidence principale

Le premier crédit immobilier que l’on souscrit dans sa vie est, à tres peu d’exceptions prêt, pour acquérir notre résidence principale. Étant donné qu’il s’agit là d’une première expérience envers les banques, le taux est souvent plus élevé que ce que l’on pourra obtenir par la suite, mais sera renégociable au fur et à mesure que notre situation professionnelle et financière s’améliore. Les messages sur notre forum font état de crédit immobilier à 4%, voir même 4.5%.

Taux d’emprunt pour acheter une résidence secondaire

Les ménages pouvant se permettre de cumuler deux prêts sont en général éligibles à un taux plus avantageux, au dessous des 4%. Pourquoi ? Parce qu’ils ont déjà prouvés qu’ils étaient capables de rembourser un crédit immobilier, ils représentent donc moins de risques pour une banque.

Taux d’emprunt pour acheter du locatif

Dans la majeure partie des cas, l’investissement locatif vient après la résidence principale, et représente une opportunité d’obtenir une rente future en vue d’améliorer sa retraite. Étant donné que l’emprunteur va percevoir un loyer, la banque se sent plus rassurée et est prête à accorder un crédit immobilier en dessous de la barre des 4%.

Taux d’emprunt et retour sur investissement

Un credit immobilier coûte cher, et l’on se doit d’effectuer une projection afin de se rendre compte si l’investissement en vaut la peine, par exemple en se posant les questions suivantes :

  • Combien m’aura coûté mon bien immobilier à la fin du prêt ?
  • Combien vaudra mon bien immobilier à la fin du prêt ?
  • Si je veux revendre mon bien au bout d’un certain nombre d’années de détention, réaliserais-je une plus-value à ce moment ?