Aux yeux de l’emprunteur moyen, le tableau d’amortissement représente une grille remplie de hiéroglyphes dont le déchiffrage n’est possible que grâce à l’aide d’un professionnel comme le conseiller clientèle d’une banque par exemple. Rien de plus simple pourtant que d’en comprendre le fonctionnement, chose qui s’avère fort utile entre autre pour calculer le coût d’un rachat de crédit immobilier .

Colonne des numéros

La première colonne contient des numéros allant de 1 à…., il s’agit des mensualités auxquelles on attribue un numéro pour autant d’échéances qu’en comporte le crédit immobilier.

Colonne des échéances

Elle est la seule à comporter des chiffres constants et represente le montant des mensualités que l’emprunteur devra payer tout au long de son crédit immobilier.

Colonne des intérêts

Il s’agit de la somme que represente les intérêts au sein de chaque échéance. Dans un crédit immobilier, on commence par rembourser d’avantages d’intérêts que de capital, puis ce n’est que vers le milieu du prêt que la tendance s’inverse. Les intérêts sont donc élevés au début de l'emprunt, et faibles vers la fin.

Colonne du capital restant dû

Il s’agit de l’information que l’on va le plus souvent rechercher dans un tableau d’amortissement, notamment lorsque l’on calcule si le rachat d’un crédit immobilier ou la vente d'un logement est viable ou non. Le capital restant dû est tout simplement la somme que l’emprunteur doit encore rembourser à sa banque. Au cas où il souhaiterait vendre son habitation avant la fin du prêt, il devra payer le capital restant dû à son créancier grâce au fruit de la vente.

Se servir d’un tableau d’amortissement

  • En cas de vente : retrancher le capital restant dû au prix de vente afin d’estimer le montant qu’il vous restera.
  • Pour le calcul des pénalités de remboursement anticipé : faire 3% du capital restant dû ou additionner les 6 prochaines échéances d’intérêts, le plus petit montant des deux s’applique.
  • Estimer le coût restant d’un crédit immobilier : additionner tous les intérêts restant à payer jusqu'à la fin de prêt.