Lorsque vous achetez une voiture qui sera destinée à être utilisée par d’autres personnes, vérifiez bien que tout conducteur autorisé par vous-même sera assuré au cas où il prend le volant.

Méfiez-vous des garanties bon marché

Évidemment lorsque l’on souscrit un credit voiture, on cherche à s’en sortir pour le moins possible et l’on a tendance à choisir la garantie conducteur la moins chère. Pourtant, il convient de bien lire son contrat d’assurance auto dans les moindres détails, car il y a toujours une bonne raison aux cotisations bon marché, et dans certains cas, il se peut très bien que le contrat n’autorise que la conduite du propriétaire du véhicule lui-même.

Si vous avez l’intention de partager votre véhicule

Dans ce cas la meilleur des choses consiste à ajouter un avenant au contrat d’assurance auto avec les noms et adresse des personnes autorisées à conduire le véhicule. Sinon, il doit être inscrit une clause de prêt de volant au contrat, précisant jusqu’à quelle distance du lieu de stockage du véhicule une personne pourra le conduire. Les assureurs entendent par là ne pas permettre le prêt de volant pour de longs trajets.

Avant de s’engager

Avant de signer un contrat d’assurance auto, il est important de rechercher exactement le type de garantie convoitée, avec ou sans prêt de volant. Il est clair que les risques sont multipliés lorsque plusieurs conducteurs peuvent emprunter le véhicule et que par conséquent la prime est plus élevée, même si la limite de distance et de fréquence d’utilisation permet à l’assureur de limiter lesdits risques. D’un autre côté, l’assuré doit se poser la question de savoir si oui ou non il va avoir besoin de prêter sa voiture à d’autres personnes ? Si la réponse est non, alors au contraire il devrait s’orienter vers une assurance auto sans prêt de volant, car il y a là matière à obtenir une prime moins chère.