La ministre du logement, Mme Cécile Duflot, a annoncée le doublement prochain du plafond de dépôt du livret A, espérant ainsi attirer plus d’épargnant vers ce placement afin de permettre de financer d'avantages de logements sociaux, ces derniers étant construit grâce aux encours des livrets A.

La question qui vient naturellement à l’esprit est : les gros épargnants seront-ils vraiment attirés par le livret A, plus que par l’assurance vie ?

Voici des éléments de réponse.

Pour une épargne de 20 000 €

Le plafond actuel du livret A étant de 15 300 €, voyons ce que gagne un épargnant avec 20 000 €.

Le taux du livret A est de 2.5%, le taux moyen d’une assurance est de 4%, environ.

Placement sur 1 an, puis retrait

  • Livret A : gain de 500 €, pas d’impôt, pas de frais de gestion, pas de frais d’arbitrage.
  • Assurance vie : gain de 800 €, imposé à hauteur de 35% selon le régime du prélèvement libératoire, ou intégré dans le revenu imposable. Frais de gestion de 0.5% (100 €)/ an, frais d’arbitrage de 0,5% (100 €). Si le titulaire choisit les 35% du prélèvement libératoire, il lui reste donc 320 € de gain.

Placement sur 5 ans, puis retrait

  • Livret A : gain de 2 078 €, pas d’impôt, pas de frais de gestion, pas de frais d’arbitrage.
  • Assurance vie : gain de 4 333 €, imposé à hauteur de 15% selon le régime du prélèvement libératoire, ou intégré dans le revenu imposable. Frais de gestion de 0.5% (environ 550 €) au final, frais d’arbitrage de 0,5% (123 €). Si le titulaire choisit les 15% du prélèvement libératoire, il lui reste donc 3 010 € de gain.

Placement sur 8 ans, puis retrait

  • Livret A : gain de 3 775 €, pas d’impôt, pas de frais de gestion, pas de frais d’arbitrage.
  • Assurance vie : gain de 5 567 €, imposé à hauteur de 7,5% selon le régime du prélèvement libératoire, ou intégré dans le revenu imposable, avec un abattement de 4.600 € pour une personne seule et 9.200 € pour une personne mariée. Donc, pas d’impôt. Frais de gestion de 0.5% (environ 880 €) au final, frais d’arbitrage de 0,5% (128 €). Il reste donc 4 562 € de gain.

Conclusion

Il est évident que l’assurance vie rapporte plus que le livret A sur une durée de plus de 4 ans, et encore plus si l'on choisit un contrat comportant un plafond de frais de gestion et de frais d’arbitrage.